.

Menabe attire les touristes étrangers

Après la crise de 2009, le tourisme malgache est enfin sur la bonne voie. Les stratégies de séduction ont porté leur fruit. Du coup, plusieurs régions, dont Menabe, font partie des localités les plus appréciées des touristes étrangers. Cap vers l´ouest.

Une hausse réjouissante

Le nombre d´arrivées a augmenté depuis ces dernières années. En 2016, on enregistrait une hausse de 20%. Si on fait le calcul, l´office du tourisme a donc noté un grand accroissement de 98%, seulement sur la région Menabe. La performance est bien visible, vu le nombre incessant de visiteurs augmenter d´années en années. Ce qui réjouit l´office de cette région c´est la présence signifiante de touristes étrangers, comprenant des anglais, des chinois, des français et des américains.

Qui ne rêve pas d´y aller ?

En toute honnêteté, il est totalement logique que les touristes préfèrent Menabe que d´autres endroits. Cette localité a de quoi faire rêver. Les cartes postales ne cessent de montrer au monde entier les fameuses richesses de l´ouest. Un touriste en quête de beaux paysages et de sérénité ne pourrait pas résister à cette tentation.

Menabe et ses richesses

A la clé de cet encourageant résultat, les richesses incontournables de la région Menabe : baobabs, coucher et lever de soleil romantiques, cinq régions aussi surprenantes les unes que les autres. Qui n´a pas envie d´aller à Menabe ? Si on fait une petite analyse, le chef région Menabe est la ville de Morondava. Ensuite, il y a Belo sur Tsiribihina, Mahabo, Manja et Miandrivazo. Seulement à Morondava, on peut rencontrer d´indubitables curiosités dont la plage paradisiaque, les réserves naturelles et les richesses culturelles.

L´allée des baobabs, cette allée célèbre et unique au monde se trouve à proximité de Morondava. Lorsqu´on s´immerge au cœur de cette forêt atypique, on se croirait dans un autre monde. Ce qui séduit les touristes c´est surtout ces arbres originaux, ressemblant à des bouteilles renversées. On dirait que leurs racines étaient mal placées, au sommet de l´arbre. Pourtant, c´est ce qui différencie les baobabs de tous les arbres. Parmi les huit espèces de baobabs présentes dans le monde entier, six sont à Madagascar, plus précisément à Menabe. Une richesse incomparable.

En dehors de Morondava, les touristes viennent aussi pour Belo sur Tsiribihina. Comme son nom l´indique, cette région se démarque par le fleuve Tsiribihina. Lors d´un circuit vers l´ouest, les touristes peuvent effectuer une descente suivant ce fleuve. En fonction du temps et de la clémence du fleuve, parfois il peut être très enragé, les touristes prennent des bivouacs pour longer le fleuve. L´aventure est de mise et les découvertes sont aussi nombreuses. Dans la liste des choses à découvrir, il y a cette faune authentique où lémuriens, caméléons, chauve-souris et oiseaux sont les stars. L´avifaune est aussi très intéressante dans cette partie. Selon les visiteurs, on peut rencontrer des canards sauvages, des hérons bleus et des hérons blancs.

Par ces richesses à couper le souffle, les touristes étrangers ne peuvent pas fermer les yeux. Le tourisme malgache est donc en nette évolution non seulement pour la région Menabe mais aussi pour toutes les régions de la grande île.

Retour

Le bar





Le bar

Informations utiles

La saison touristique commence 15 Avril et 30 Novembre, pendant la saison des pluies la route est inaccessible.

Pour la visite, n´oubliez pas vos torches, vos chaussures de randonnées, lunettes, écran solaires et chapeau.

Le service de TPE (TERMINAL DE PAIEMENT ELECTRONIQUE) n´est pas encore accessible à Bekopaka, l´utilisation des cartes bancaires s´arrête à Morondava.

Taux de change

- 1€ ≈ 3 000 Ariary
- 1$ ≈ 2 000 Ariary

.
.