.

Des stratégies pour entretenir le tourisme à Madagascar

Les rôles de l´ONTM ou Office National du Tourisme à Madagascar.

Présidé par Eric Koller, l´ONTM ou Office National du Tourisme à Madagascar prend les taureaux par les cornes pour redresser le plus tôt possible le marché du tourisme malgache. En effet, après la crise provoquant des conséquences dramatiques freinant la visite d´au moins 200 000 touristes depuis 2008, l´ONTM a vu le déclin du secteur causant une perte exceptionnelle au pays. Depuis, l´office élabore des stratégies de sauvegarde et de remaniement afin de remettre le train en marche et pour assurer la stabilité du secteur au profit de tous les malgaches.

Valoriser les sites touristiques malgaches

Créé pour prendre en charge et pour garantir l´équilibre du tourisme à Madagascar, l´ONTM a pour rôle de redorer le blason de ce secteur. Pour ce faire, il consacre sur son site web plusieurs pages présentant les atouts touristiques de l´île sans parler des actualités récentes liées au secteur touristique, déjà détaillées depuis la création du site. Sur la page d´accueil, les visiteurs accèdent à plusieurs rubriques parlant généralement de Madagascar. On y découvre la catégorie « Découvrir Madagascar » dans laquelle on apprend l´histoire, la géographie et l´économie de Madagascar. On voit également la diversité de la faune et de la flore ainsi que le climat et les paysages de cette île. Dans la catégorie « Vivre à Madagascar », les visiteurs apprennent les modes de vie des malgaches tels que la religion, le budget, les activités, la cuisine et les associations humanitaires existantes à Madagascar. Dans la rubrique « A voir à Madagascar », on aborde tous les circuits, les parcs et les sites touristiques de l´île, du Nord au Sud et de l´Est à l´Ouest. La dernière rubrique « Séjour à Madagascar » concerne les locations de voitures, les hôtels et la compagnie aérienne malgache.

Lancement du magazine « Info Tourisme Madagascar »

Pour séduire davantage les touristes et attirer encore plus de visiteurs, l´ONTM a décidé de lancer un magazine destiné aux actualités touristiques de Madagascar. Ce magazine appelé Info Tourisme Madagascar a vu le jour en janvier 2008. Cette année, elle connaitra sa 23ème parution et ciblera principalement les agences de voyage, les touristes visiteurs et les investisseurs locaux et étrangers. Tous les malgaches peuvent également lire ce magazine surtout ceux qui s´intéressent au développement touristique du pays. Pour satisfaire les attentes du public local, le magazine est disponible en 3 parutions par an, en 3 langues différentes : l´italien, l´anglais et le franÇais. Les pages du magazine sont aussi visibles sur le site web de l´ONTM. En principe, la revue développe les atouts majeurs de Madagascar ainsi que les activités et les évènements touristiques connus par la Grande île, comme le Red Island Ride, le Festival des Baleines et le Grand Trail de Nosy Be.

Un financement pour réaliser les objectifs de l´ONTM

Depuis la crise, Eric Koller et son équipe ont fait l´impossible pour accomplir leur mission. Outre le lancement du magazine, l´ONTM séduit aussi les bailleurs internationaux pour compléter les subventions du Ministère du Tourisme. Ce dernier dédie un financement à l´ONTM mais selon le président, cette subvention ne suffit pas pour atteindre les objectifs. De ce fait, l´équipe a décidé d´adopter un autre plan pour trouver les 4 Millions d´euros, budget suffisant pour monnayer la caisse de l´ONTM. A l´heure où on écrit ces quelques lignes, certains partenaires restent réticents tandis que d´autres bailleurs de fonds ont déjà financé l´ONTM pour aboutir à leur objectif qui est de promouvoir à nouveau le pays. Malgré ce financement, l´amélioration est encore faible mais l´espoir de l´ONTM est toujours là.

Retour

Le bar





Le bar

Informations utiles

La saison touristique commence 15 Avril et 30 Novembre, pendant la saison des pluies la route est inaccessible.

Pour la visite, n´oubliez pas vos torches, vos chaussures de randonnées, lunettes, écran solaires et chapeau.

Le service de TPE (TERMINAL DE PAIEMENT ELECTRONIQUE) n´est pas encore accessible à Bekopaka, l´utilisation des cartes bancaires s´arrête à Morondava.

Taux de change

- 1€ ≈ 3 000 Ariary
- 1$ ≈ 2 000 Ariary

.
.